archives.sarthe.com - Conseil Général de la Sarthe

Revue d'actualité "C'est à Stap" - Deuxième extrait

Accès aux fonctionnalités du lecteur multimédia

Impossible de mettre en oeuvre le lecteur multimédia !!! Impossible de mettre en oeuvre le lecteur car le support Javascript n'a pas été détecté sur votre navigateur !!!

Cliquez ici pour accéder à notre rubrique d'aide.

  • Identifiant du document : SPS00390
  • Titre : Revue d'actualité "C'est à Stap" - Deuxième extrait
  • Sujet : En décembre 1956, Jem et sa troupe ont présenté leur revue d'actualité au cinéma l'ABC du Mans. "C'est à Stap" se présente sous la forme de 25 tableaux ou sketchs en deux parties. Ce spectacle s'inspire des faits d'actualité au Mans et en Sarthe à cette époque, avec une musique sous la direction d'Emile Baudrier. Ici, un second extrait, les tableaux (sketchs et chansons) de 4 à 11 de la première partie.
  • Durée : 28' 40''
  • Date d'enregistrement : décembre 1956
  • Lieu d'enregistrement : Cinéma ABC au Mans
Indications / temps Descriptif
00:00 -> 01:58Fin du tableau 4. "La SNCF dans le train". Le touriste (Nick Varlan). Hotesse SNCF (Arta Verlen) (Parole / Témoignage)
01:58 -> 03:32Tableau 5. "Allo... Pont de Gennes". Le touriste, l'hôtesse et le pompier (Serge Berthier) (Parole / Témoignage)
03:32 -> 04:38Chanson "Les pompiers de Pont de Gennes" sur l'air de "Avec les pomiers", par Serge Berthier (Parole / Témoignage)
04:38 -> 06:45Tableau 6. "La vestale municipale". Le touriste et la vestale (Huguette Chevreuil) (Parole / Témoignage)
06:45 -> 08:43Chanson de la vestale sur l'air de "Il va pleuvoir" (Parole / Témoignage)
08:43 -> 13:58Tableau 7. "Retour de bal". Le chanteur (Serge Berthier), femme 1 (Veronick), femme 2 (Jacqueline Baret). Suivi d'une valse interprètée par Serge Berthier (Parole / Témoignage)
13:58 -> 15:58Tableau 8. "Valse chantée". Par Arta Verlen et les girls de Monetti (Parole / Témoignage)
15:58 -> 20:33Tableau 9. "Le boulevard des promesses". La concierge (Peggy), le cantonier municipal (Géo Kid), le cantonier départemental (Louis Satie) (Parole / Témoignage)
20:33 -> 21:50Chanson "Le boulevard des promesses" sur l'air "Les grands boulevards" par Peggy, Géo Kid, Louis Satie (Parole / Témoignage)
21:50 -> 26:26Tableau 10. "Pour nos vieux". Le philanthrope (Marcel Bernard), le touriste (Nick Varlan), suivi de la chanson du philanthrope sur un air de "Boire un petit coup" (Parole / Témoignage)
26:26 -> 27:32Tableau 11. "Un besito". Hotesse (Arta Verlen) et le touriste (Nick Varlan) (Parole / Témoignage)
27:32 -> 28:40Chanson "Un besito", par Arta Verlen et Nick Varlan (Parole / Témoignage)

Contexte d'enregistrement du document :

Cet enregistrement a été réalisé avec un magnétophone à bande avec 1 micro, depuis les coulisses de l'ABC par Pierre-Louis Satie (fils d'un des acteurs, Louis Satie).

Il s'agit d'un enregistrement très rare, car, à notre connaissance, aucun des spectacles n'étaient enregistrés à cette époque au Mans. Aussi, bien que l'enregistrement soit de qualité médiocre, il mérite d'être présenté ici.

Retrouvez, ci-dessous, le second extrait de ce spectacle.

Jem (Julien Massot. 1895-1969)

Le chansonnier Jem a débuté sa carrière d’auteur de revues et de chansons en 1931 lorsqu'il remporte un concours de chant organisé par le journal La Sarthe sur le thème des «Quatre jours du Mans».

A partir de cette date, et jusqu’en 1960, il connaîtra un vif succès auprès des sarthois en composant des chansons, en écrivant des revues d'actualité qui seront présentées au Théâtre municipal du Mans et dans plusieurs communes de la Sarthe.

Jem dans les années 50

Avec ses 19 revues présentées au théâtre, même sous l'Occupation, il sera l'auteur des Hymnes officiels des 24 heures du Mans.

En 1934, le disque «24h du Mans» avec les parole de Jem sur une musique d’Emile Baudrier annonce la
longue série des hymnes officiels. En 1935, ce sera la java «Autour du circuit». Après la guerre, «La samba des 24 heures du Mans» sur la musique de Roger Bisson annoncera le retour de la course en 1949 après 10 années d'interruption.

La tradition se poursuivra jusqu’en 1955 avec «Aux 24 heures» (1950), «24 heures» (1951) et «Hurrah, les 24 heures» en 1955. La vente de cette dernière chanson sera au profit des victimes de l’accident qui fit 72 morts et 150 blessés lors de la course.

Partition, Autour du circuit

docEn savoir plus sur Jem (Julien Massot)
docEn savoir plus sur les hymnes des 24 heures du Mans

C'est à Stap, la revue mancelle d'actualité de Jem en 1956

pochette
Livret de la revue (coll.part)

pompier
(Coll. Part)

vestale
(Coll. Part)


boulevard
(Coll. Part)

Les documents numérisés ne peuvent pas être utilisés à des fins commerciales sans autorisation des Archives départementales de la Sarthe et le paiement d'un droit de reproduction.